Entrez dans le monde médiéval-fantastique de Gloire et Honneur.


    Val Zorastore

    Partagez
    avatar
    Val Zorastore
    Niveau 2

    Messages : 100
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 24
    Localisation : Lyon

    Val Zorastore

    Message par Val Zorastore le Ven 22 Oct 2010 - 1:04

    Prénom et/ou Nom : Val Zorastore

    Race : Demi Orc

    Âge : 52 ans

    Métier : Navigateur

    Caractéristiques physiques : Bien qu’ayant des origines Orc, l’allure de Val tient plus de l’humain. La largeur de ses épaules héritée des peaux-vertes est compensée par sa grande taille (1m 894 environ) et l’ample cape qu’il porte constamment, lui donnant une allure plutôt élancée. Son teint vert permet d’identifier à coup sur son ascendance, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il couvre toujours sa peau et se cache le visage à l’ombre d’un capuchon. Si l’on parvient toutefois à le dévisager, on remarque avant tout une mâchoire trop large avec d’énormes cros protubérants et des yeux trop enfoncés sous un front étroit, il est rare qu’après ça on s’attarde à le regarder plus. Pourtant ce serait manquer un nez parfaitement dessiné, un sourire chaleureux qui garde cette innocente candeur qu’ont les enfants, et un regard glacial comme le sable d’Akranikas sous le soleil de midi. Glacial car trop calme et trop distant mais brûlant car remplit de désirs et d’ambitions insatiables.

    Caractéristiques mentales : Un homme passionnément calme. C’est le paradoxe qui définit le mieux Val.

    Le vieil homme est toujours un enfant dans ses désirs, dans son ambition. Il est toujours un adolescent dans ses pulsions : il désire les femmes, les jeux, le bruit d’une soirée arrosée. Il est toujours un marin prêt à l’aventure qui voit dans la mer une puissance vertigineuse.

    Mais le jeune homme est déjà vieux. Cinquante-deux ans. Il a déjà connu de nombreuses peines et souffert beaucoup de pertes. Les deux dernières années de sa vie passées à réfléchir sur lui-même lui ont donné le calme et l’assurance propre aux hommes d’expérience.

    Val est la transformation de la passion insatiable en une pensée accomplie.

    Deux peines le suivent partout, tout le temps : La peur de ne pouvoir manger et le regret de n’avoir pas eu d’enfant. Ces peines sont à la fois la source de sa mélancolie et son principe d’action.

    Histoire :

    Val est le fils de Muriella Zorastore et d’un Orc qui l’a violée alors que celle-ci lui servait à manger : Muriella était gardienne de prison. Il a suffi d’une imprudence de sa part pour que Val vienne au monde.

    Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Muriella, qui vivait seule, ne vit pas dans son fils la cicatrice de son supplice. Elle ne chercha jamais à s’en débarrasser et ne le tint jamais pour responsable de ce qui lui était arrivé. Elle l’éleva comme elle pu, conciliant ses horaires contraignants (elle avait quitté son travail pour devenir cuisinière dans une cantine ouvrière à l’autre bout de Port-Pergas ) et l’éducation d’un fils qu’elle n’avait pu envoyer dans une école par manque de moyens, et qui ne pouvait jouer avec les autres enfants de son âge, à cause du dégoût qu’inspirait sa peau verte et les histoires qui tournaient autour : l’histoire que ce fils avait été conçu volontairement par exemple…

    Val a donc eu une enfance solitaire. Il passait l’essentiel de ses journées dans le grenier de sa maison où étaient entreposés milles babioles qui faisaient ses trésors. Lors d’une de ses explorations héroïques d’un vieux secrétaire au bois moisi par l’eau, il découvrit des rouleaux de papier ficelés. Des cartes côtières. Il apprit par sa mère qu’elles avaient étés tracées par son grand-père qui était marin, explorateur et cartographe. Le pauvre homme rêvait de tracer la carte des terres Nordiques inexplorées, il partit dans une expédition dont il ne revint jamais. Après lui avoir raconté cette histoire, Muriella lui interdit de toucher de nouveau aux cartes, car elles étaient trop précieuses… Val passa toutes ses journées avec. Il les observait, sans comprendre d’abords, puis il apprit à les lire et voyagea par elles toute son enfance.

    Lorsqu’il eut treize ans, il fit part à sa mère de sa volonté d’être marin. Deux ans plus tard, faisant jouer quelques-unes de ses relations, Muriella le fit embarquer sur un deux mâts, Le Soleil Bleu. Il appartenait au culte de Mörken qui s’en servait pour initier ses futurs disciples.

    Deux années durant, Val goûta à un plaisir qui n’allait jamais le lasser, naviguer. Bien que le Soleil Bleu ne servait qu’à relier Port Pergas à Sipahan, Val vivait chaque jour une grande aventure, se voyant sur les traces de son grand père. Sa passion pour le bateau l’emportait sur sa ferveur religieuse - qu’il n’avait d’ailleurs jamais eue- . Or ceux qui lui enseignaient la navigation n’étaient pas de son avis : il était sur ce bateau avant tout pour devenir un serviteur de Mörken.

    Il fut envoyé dans un monastère isolé sur Djel’Fa pour y étudier son Dieu.

    Il avait dix-sept ans et il était privé du seul vrai bonheur qu’il avait connu jusqu’à présent. Frustré et en colère contre ses instructeurs qui le retenaient « captif », il se fit toutefois docile à la demande de sa mère qui lui écrivit une longue lettre. Il demanda à étudier la cartographie, ce qui lui fut interdit. Il fallait qu’il se concentre sur un Dieu dont il n’avait que faire.

    Un soir de septembre, alors qu’il se promenait seul sous le jour fuyant, en respirant un air trop sec pour lui, il croisa une femme presque nue et éclairée d’une torche vacillante. Il la regarda quelques secondes avant de croiser son regard et de s’enfuir écarlate. Cette apparition mystérieuse a peut-être été rêvée, le monastère est isolé, mais il découvrit alors sa sexualité. Rester prisonnier de son culte devint insurmontable. Il prit la fuite.

    Il se retrouva à Hek’Adir. Il avait 20 ans, pas d’argent, pas d’amis et parlais très mal la langue de la ville. Il atterrit dans une communauté issue de Port Pergas et vécu avec eux. Il survivait de créances en créances, de vols en vols, fréquentant les prostituées et buvant pour s’éviter. Son adolescence avait été contenue par la passion de la mer et c’était maintenant qu’il rêvait de consommer sa vie comme on consomme une friandise. Avec un plaisir facile, sans ambitions.

    Pour le dire en d’autres termes, Val était un adolescent attardé. Un naufrage à terre.

    Ses vols récurrents lui valurent un mandat d’arrêt et pour son bonheur, il ne réussit pas à fuir les autorités et un court séjour en prison lui servit d’antichambre entre son rêve puéril et la réalité. Son ambition d’enfance revint et, sorti de prison, il s’engagea sur le premier navire qu’il trouva.

    C’était un trois mats. Il avait toujours rêvé de naviguer sur un tel bateau. Nausicaa. Un navire qui partait pour le grand Nord, sur les traces de son grand-père ! Sauf que celui-ci ne partait pas explorer mais chasser. Chasser des monstres marins dont les reliques se vendaient une fortune. Val était excité comme l’enfant qu’il était resté. Il partait.

    Un mois plus tard, dans les mers froides du Nord, ce fut la catastrophe. Une violente tempête et Nausicaa s’écrasa sur des récifs qui entouraient une île de roches. Il y eut peu de survivants pour rejoindre l’île et une fois dessus, ce fut un massacre pour le peu de nourriture sauvée. Val qui avait pu se munir d’un harpon se défendit et tua ceux qui le menaçaient. Ce harpon qui lui sauva la vie ne le quittera plus jamais.

    Il se retrouva seul sur l’île. Il s’en remit alors à tout ce qui lui restait ; Mörken ! Comme il regrettait de ne pas avoir suivi les enseignements qu’on lui proposait quand il était encore temps. Maintenant que Mörken était sa seule chance, il avait peur que sa prière ne soit pas entendue ou que, pour le punir, ce dernier le laisse mourir.

    Impossible de savoir si Mörken l’a aidé ou non, toujours est-il qu’un miracle eut lieu. Pour Val, c’était clairement grâce à son Dieu. Des pirates peaux-vertes passaient récupérer les restes du navire : il était fréquent que lors de grosses tempêtes, des bateaux s’échouent sur cette île et il était alors aisé de récupérer des objets de valeur dans les navires morts. Les pirates avaient aussi fouillés l’île et, reconnaissant en Val un peau verte, ils le récupérèrent inconscient et à moitié mort de soif.

    Val passa plusieurs mois avec ses « pairs » qui lui enseignèrent l’art de se battre. Il se fit ensuite déposer non loin de Hek’Adir d’où il put retourner au monastère qu’il avait fui cinq ans plut tôt.

    Contre toutes ses craintes, il fut accueilli à bras ouverts par les religieux. Sa fugue avait nourri l’imagination et l’envie des plus jeunes disciples. Son retour était une aubaine pour leur enseigner que l’impatience n’était pas le chemin de la gloire. Val reprit les études consciencieusement. Il se vit même autorisé à étudier la cartographie ! L’homme qui était son professeur incarnait dans son esprit son grand-père mythique. Mais il s’avéra être une véritable catastrophe et du abandonner cette discipline presque immédiatement.

    Lorsqu’il fit part à ses maîtres de son désir de devenir capitaine de navire et non pas Moine, il fut rapidement transféré sur Le Soleil Bleu de nouveau. Comme assistant.

    Quatre années qui furent parmi les plus belles de sa vie. Durant les deux premières, il remplit avec passion ses fonctions de second. Lorsqu’il eut 28 ans, son capitaine décéda. Il hérita alors du grade de second. La plus belle promotion qu’il eut pu recevoir ! Ce n’était pas SON navire, il n’allait pas où il voulait, mais il se sentait libre. Comme jamais.

    Le rêve fut de trop courte durée. Lors d’une ordinaire virée en mer, les dieux se réservèrent à Val un triste sort. Un calme plat. Alors qu’ils étaient partis que pour deux jours, et n’avaient en conséquence que très peu de provisions. Le bateau fut immobilisé pendant deux semaines. Un à un, les jeunes adolescents périrent. Puis vint le tour des religieux. Ceux que la faim ou la soit n’abattaient pas, c’était leurs camarades qui s’en chargeaient. Val vécu sa deuxième famine. Jamais plus la peur de la faim ne le quitterait.

    Lorsque le vent reprit, il ne restait sur le bateau que cinq cœurs pour battre. Lorsque le bateau fut de retour au port, il n’en restait que deux : Val et son second.

    Cette aventure macabre marqua la fin des rapports entre Val et le culte de Mörken. Ce dernier retourna à Port-Pergas pour y trouver sa mère mourante. Dix jours plus tard, il l’enterrait, héritant de ses maigres biens. Et des cartes de son grand-père.

    La perte de tout son passé : la religion, le prestige, sa mère, conduit Val à un nouvel épisode sombre. Alcool, prostituées, vols, mais maintenant aussi quelques combats et un ou deux morts, embourbaient sa vie. Il vécut pendant une année entière sur ses économies.

    Lorsqu’il eut trente-trois ans, sa vie prit un tournant, il croisa un autre misérable au visage connu : Krönket, qui avait été son capitaine du temps du Soleil Bleu. Ce dernier avait servi, après le départ de Val sur un bateau de Mörken appelé le Cinna, et qui connut un destin tragique. Des pirates l’attaquèrent dans les mers troubles. Tuant de nombreux hommes. Dont l’ancien professeur de cartographie de Val. Cette nouvelle le mit fou de rage.

    Avec l’aide financière de Krönket, en vendant la maison de sa mère ainsi que tous ses effets personnels et en sacrifiant ce qui lui restait de ses économies, Val acheta un bateau. Un deux mats facilement maniable. Krönket, fatigué par les années, devint son second. Ils se constituèrent un équipage de fortune et prirent la direction des mers troubles. Ils devinrent des chasseurs de pirates.

    Le reste de la vie de Val se passa sur ce bateau, Irace. Il lui arriva finalement assez rarement de se battre contre des pirates, mais suffisamment pour que certains d’entre eux aient eu vent de son nom. Suffisamment pour qu’une coalition de quelques bateaux corsaires se regroupent pour le traquer durant des années.

    Lorsqu’il eut quarante-cinq ans, Val rencontra un jeune homme, Huldombt, qui était cartographe. Ils élaborèrent le projet de se rendre dans le grand Nord. Ce fut peut-être l’époque la plus heureuse de la vie de Val : Il voyait son projet de toujours se réaliser. Ils économisaient, faisaient l’inventaire de ce dont ils auraient besoin. Pendant cinq ans, chaque bateau pirate pillé, chaque flotte escortée, chaque mission effectuée, était fait pour financer le voyage dans le grand Nord.

    Voyage qui n’aura jamais lieu.

    On n’échappe pas à son destin.

    Jamais.

    Personne.

    La coalition de pirates finit par rattraper le bateau du rêveur et il n’y eut aucun survivant. Val se jeta à l’eau plutôt que de se faire tuer par un pirate. Il n’avait sur lui que son harpon et une boîte étanche : les cartes de son grand-père.

    Une fois de plus, il s’en remit à Mörken et le laissa décider de son sort. Une fois de plus il fut épargné.

    Val fut sauvé par un navire marchand qui le ramena à Port-Pergas. Sa noyade et l’hypothermie l’avaient plongé dans un coma qui dura presque tout son trajet sur le bateau. Lorsqu’il fut arrivé à bon port, il n’avait plus rien. Plus d’espoir. Huldombt était mort. Il passa deux ans dans une grande pauvreté. Mais lucide celle-ci. Deux ans à se décider : il devait reprendre la mer mais pour aller où ? Dans le Nord ou rester entre les trois continents ?

    La réponse ne lui est toujours pas apparue clair. En tout cas, une chose est sure, il doit bouger.

    Compétences :

    Lance 3
    Stratégie maritime 3
    Intimidation 2
    Impérial 3
    Sipahan 2
    Adirien 3

    Persuasion 2
    Mythes & légendes 2
    Vol à la tire 2
    Musculature 2
    Natation 2
    Endurance 3
    Théologie Mörken 2
    Foi Mörken 3


    Équipement : 6 norus et 8 fials

    Harpon (compter lance médiocre)
    Chemise en laine
    Pantalon en laine
    Bottes en cuir
    Ceinture en cuir
    Bouteille d'alcool fort (10 verres)
    Baguettes x10
    Gourde en cuir
    Bourse de ceinture
    Sac en cuir
    Pierre à aiguiser
    Bougies

    Que pouvez-vous apporter au forum ? Je suis tenté de répondre « ??? ». A part ma présence, je ne vois pas. Si, je serais honoré de me voir confié la rédaction de quoi que ce soit pour le BG mais on va d’abords attendre que je m’intègre un peu plus.

    Comment avez vous connu ce forum (où ET par qui) ? Via mail, comme la plupart des gens ici !

    Où débute mon aventure ? à Port-Pergas

    Pourquoi mon personnage débute-t-il son aventure à cet endroit ? Comme dit dans l'histoire, parce qu'il y a été ramené il y a deux ans à moitié mort et qu'il y mendie depuis.

    Voulez-vous rejoindre un groupe de joueurs ? Si c'est possible, avec joie !

    Souhaitez-vous un accompagnateur ? Non merci et de toute façon, vu que c'est le lancement du forum, j'ai pas le choix !

    Quel est le ou les but(s) secret(s) de votre personnage ?



    Dernière édition par Val Zorastore le Sam 19 Mar 2011 - 18:50, édité 14 fois
    avatar
    Val Zorastore
    Niveau 2

    Messages : 100
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 24
    Localisation : Lyon

    Re: Val Zorastore

    Message par Val Zorastore le Lun 7 Mar 2011 - 14:07

    Bien, je vois que les discussions sur les fiches perso ont étés effacées. Il faut donc clarifier un peu les choses : que manque-t-il pour que toutes les fiches presque validées le soient enfin ? Supprimer la partie compétences ?
    avatar
    Anji
    Grand Manitou

    Messages : 341
    Date d'inscription : 02/10/2010

    Re: Val Zorastore

    Message par Anji le Lun 7 Mar 2011 - 16:11

    Regarde juste le modèle. Il n'y a plus de techniques, tu peux choisir ton inventaire et tes compétences dès le commencement et quelques champs en plus ^^.


    _________________
    Anciennement Leelou
    avatar
    Val Zorastore
    Niveau 2

    Messages : 100
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 24
    Localisation : Lyon

    Re: Val Zorastore

    Message par Val Zorastore le Lun 7 Mar 2011 - 20:20

    Up.

    J'ai encore un doute pour les compétences, je me souviens avoir respecté à la lettre les consignes et je tombe à 33 points répartis. Or on n'en a plus que 20 selon ce que je viens de lire.
    Quelle consigne je dois suivre ? Je laisse comme ça ou je descend de 13 points ?
    avatar
    Anji
    Grand Manitou

    Messages : 341
    Date d'inscription : 02/10/2010

    Re: Val Zorastore

    Message par Anji le Lun 7 Mar 2011 - 20:30

    Erf erf erf ^^.

    On commence a 1. Il t'en manque donc 1 ^^. (En réalité, on commençait avec 15 points avant mais il y avait des points bonus en langue. Maintenant on commence avec 20 mais il n'y a plus de point bonus en langue

    Pour le moment, je m'occupe de remplir la carte du monde (un petit oubli de ma part :s). Dès que ce sera fait, je me pencherais sur ta fiche sérieusement ^^. J'ai toutefois vu un problème, : tu vas avoir du mal à trimbaler un tonnelet sans charrette à main ou truc de ce genre ...

    Hésite pas à me donner ton avis sur les restrictions (trop strict ? mais aussi l'inverse, trop large ?) monétaire et au niveau des compétences (Toi aussi Zendkar si tu me lis).


    _________________
    Anciennement Leelou
    avatar
    Val Zorastore
    Niveau 2

    Messages : 100
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 24
    Localisation : Lyon

    Re: Val Zorastore

    Message par Val Zorastore le Ven 11 Mar 2011 - 22:29

    Up.

    J'ai enlevé le tonnelet, en effet, il avait rien à faire là. Mais en même temps, on a le choix entre un tonnelet ou de l'alcool au verre... Donc j'ai mis bouteille et j'ai compté qu'une bouteille faisait 10 verres et j'ai simplement pris pour prix celui de 10 verres.


    Pour ce qui est des compétences, je pense que le nombre de points à répartir est correcte mais j'aimerais ajouter une petite suggestion : pourquoi ne pas tenir compte de l'age ? A savoir donner 23 points à un enfants et seulement 3 compétences à 3, garder en l'état pour les adultes et donner à un vieillard seulement 16 points mais la possibilité de passer 5 compétences à 3... Soit c'est intéressant pour diversifier les personnages et je post ça dans les suggestions, soit c'est compliquer les règles pour rien et on oublie !

    Pour ce qui est de l'argent, je pense que c'est bon : on n'a pas la possibilité de se gearer comme un malade mais on peut quand même commencer avec quelques sous tout en étant vêtu, ce qui permet de ne pas mourir de faim tout de suite !
    avatar
    Anji
    Grand Manitou

    Messages : 341
    Date d'inscription : 02/10/2010

    Re: Val Zorastore

    Message par Anji le Ven 18 Mar 2011 - 13:44

    J'ai retiré la limite de compétence à 3. Donc si tu souhaites modifier, tu peux. D'ailleurs, en parlant de compétences, pour être cohérent avec ton background, je verrais plus 3 en Adirien. Ton perso y a passé du temps malgré tout, donc il sait le parler correctement normalement.

    Concernant on inventaire, j'ai compté qu'il te restait 6 norus et 8 fials.

    J'attends ta réponse concernant les compétences pour valider définitivement ta fiche ^^.


    _________________
    Anciennement Leelou
    avatar
    Val Zorastore
    Niveau 2

    Messages : 100
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 24
    Localisation : Lyon

    Re: Val Zorastore

    Message par Val Zorastore le Sam 19 Mar 2011 - 18:46

    Voilà, j'ai modifié les compétences et tout est bon pour moi !
    avatar
    Anji
    Grand Manitou

    Messages : 341
    Date d'inscription : 02/10/2010

    Re: Val Zorastore

    Message par Anji le Sam 19 Mar 2011 - 20:14

    Et bien je valide. Tu as aussi droit au bonus de belle fiche ^^.

    Que désire tu ? (Tout en restant raisonnable Razz)

    Vu ton perso (un vieux briscard), je dirais comme Armand de Réas, 1 niveau gratuit ?


    _________________
    Anciennement Leelou
    avatar
    Val Zorastore
    Niveau 2

    Messages : 100
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 24
    Localisation : Lyon

    Re: Val Zorastore

    Message par Val Zorastore le Lun 21 Mar 2011 - 0:28

    Et bien c'est parfait pour moi ! Allons pour un niveau de plus Smile
    Merci
    avatar
    Anji
    Grand Manitou

    Messages : 341
    Date d'inscription : 02/10/2010

    Re: Val Zorastore

    Message par Anji le Lun 21 Mar 2011 - 19:54

    Te voilà validé ! Va directement poster au conclave une demande de up standard ^^.

    Je te laisse remplir à ta guise les champs de description physique et mentale de ta fiche de personnage (via ton profil).

    Bon Jeu


    _________________
    Anciennement Leelou

    Contenu sponsorisé

    Re: Val Zorastore

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 23 Juil 2017 - 14:57