Entrez dans le monde médiéval-fantastique de Gloire et Honneur.


    Une Ombre ou un Esprit ?

    Partagez
    avatar
    Dar Xin
    Membre occasionel

    Messages : 81
    Date d'inscription : 17/10/2010
    Age : 28
    Localisation : Dans l'Ombre

    Une Ombre ou un Esprit ?

    Message par Dar Xin le Lun 18 Oct 2010 - 14:02

    Prénom et/ou Nom : Dar Xin

    Race : Humaine

    Âge : 18 Printemps

    Métier : Assassin - Alchemiste

    Caractéristiques physiques :


    Dar Xin est une charmante demoiselle aux cheveux Bleu Ciel qui lui couvrent la nuque et deux queues de cheval qui lui descendent jusqu'aux fesses. Elle a les yeux Vert émeraude et mesure environ 1.67m pour un poids plume d'à peine 50kg.

    Dar Xin porte un haut court de couleur bleu qui lui couvre le dos et le haut du torse ainsi que ses bras jusqu'aux poignets, ainsi qu'un pantalon de même couleur composé de bas et d'une Jupe courte.

    Malgré qu'elle soit une humaine comme une autre, la présence d'une paire d'oreilles bleu à boud blanc et d'une Queue de même couleur laisse les gens perplexe sur ses origines.

    Dar Xin est une Assassin très Agile qui utilise comme arme des Gants de couleur bleu et gris équipé de griffes oranges très assérées capablent de couper pratiquement toutes matières.

    Note : Dar Xin porte un Pendentif de couleur Beige que son père lui a offert lors de leurs adieux.


    Caractéristiques mentales :


    Dar Xin est une fille de naturel gentil et quelque peut Naïf, malgré son âge elle reste très gamine dans son comportement et sa manière de réfléchir, elle aime aider les gens qui en ont besoin et passe plus pour une "robin des bois" que pour une assassin ce qui est pourtant son métier principal.

    Elle aime s'amuser et participer aux fêtes de villages, c'est toutes fois une fille peu social qui ne reste jamais longtemps dans la même ville et passe une grande partie de son temps sur les chemins.

    Histoire :


    Dar Xin est une fille comme les autres qui vie une vie plutôt paisible dans un petit village au Sud Ouest en abord des Montagnes Noires, au jour d’aujourd’hui Dar Xin est âgée de 18 ans et s’approche de ses 19 ans.

    Son père travail comme forgeron dans le petit village et sa mère est Médecin Alchimiste, Dar Xin étant une fille de bonne éducation aide un peu tout le monde dans le village, elle va cueillir des fruits et légumes pour les besoins du village, elle aide sa mère à préparer des potions et autres remèdes, ses journées sont en général bien remplis et elle a rarement le temps de jouer, ce qui ne la gène pas étant donné qu’elle n’aime pas vraiment jouer.

    Au fur et à mesure que le temps passe, Dar Xin apprend l’Alchimie et a décidé que ce serait son futur métier, malheureusement sans que personne ne s’en doute, une ombre se profile à l’horizon et un mal se prépare à s’abattre sur le petit village. Ce triste évènement arrive un soir deux jours seulement avant l’anniversaire de Dar Xin, comme pour chaque anniversaire de chaque personnes du village, ce dernier organise habituellement une grande fête et commence toujours à la préparer deux jours à l’avance.

    Ce jour là Laure Xin, le mère de Dar Xin, lui a demandé d’aller cueillir des champignons pour préparer une bonne omelette avec les œufs fraichement récolté au poulailler, en fait, Dar Xin le sais très bien, ceci est principalement un moyen de l’éloigner du village tandis que les villageois préparent les surprises pour son anniversaire.

    Pendant la cueillette Dar Xin entendis des cris d’effrois, ce qui n’est pas habituel surtout dans ce genre de journée, lorsqu’elle arrive au Village où elle s’est dépêchée de revenir, c’est comme s’il s’agissait de l’Apocalypse, le Chaos s’est abattu sur le village, les maisons brûlent, les villageois courent en hurlant de peur, les plus braves hommes mènent bataille contre les créatures qui sont la cause de ce désastre. Dar Xin court chez elle, sa mère git face contre terre dans une marre de sang, les lames coulent sur les joues de Dar Xin et la colère monte en elle.

    Elle entre chez elle et se dirige vers sa chambre, son père n’est pas dans la maison, il doit surement combattre au près de ses confrères, Dar Xin ouvre son coffre et en sort une paire de gans très particuliers, ce sont des gans avec des griffes acérés qu’elle avais forgé avec l’aide de son père lors de la fête de ses 18 ans. Elle les enfile et retourne dehors, c’est la panique totale dans le village, des créatures d’apparence humaine tuent tous le monde, Dar Xin aperçois son père sur sa droite, il combat une sorte d’ombre gigantesque armée d’une faux, les autres hommes font de leur mieux pour l’aider tandis que des créatures squelettiques leur tombent dessus.

    - Père !!

    S’exclama Dar Xin en se dirigeant vers lui. Ce dernier parvint à repousser son adversaire et à gagner un court temps de répit, il tourna la tête et vit Dar Xin s’approcher, sa réaction fut froide et compréhensible.

    - Va-t-en Dar Xin, c’est trop dangereux, fuit le village je t’en prit !!

    Malheureusement la situation attira l’attention de l’ombre qui envoya deux squelettes armé d’épée aux trousses de Dar Xin qui ,suivant le conseil de son père, prit la fuite, se promettant de venger son village.

    Après quelques minutes à essayer de se débarrasser des deux squelettes, Dar Xin décida de rester et de combattre.

    L’ampleur du désastre était sans précédent, les maisons sont en flammes et la majorité des villageois gisent au sol, désespérée Dar Xin regarde par tout à la recherche de son père, il n’est plus là.

    - Il est en vie !!

    S’exclama-t-elle des larmes de joie aux coins des yeux, ce fut malheureusement pas le bon moment pour donner signe de vie car les créatures rodent toujours dans le village et l’ombre vient de repérer Dar Xin.

    - Comment oses-tu revenir te montrer devant moi après avoir fuit misérable vermine ?!

    - Puisqu’il en est ainsi tu vas me suivre, Emmenez là !

    - Non lâchez moi !

    Les créatures répondant aux ordres donné par l’ombre attrapent Dar Xin et l’emmènent avec les autres prisonniers, son père était belle et bien en vie, mais les retrouvailles eurent un goût amère.


    Enfermée dans une cage avec les autres prisonniers, Dar Xin et son père sont mené jusqu'à un sombre chateau dans les Montagnes Noires...

    [Quelques Heures Plus Tard]


    - Vous me servirez d'esclaves et également pour les expérience plus ou moins utile de ce cher Mogot.

    - Merci hô Sombre Seigneur, vous êtes si bon.

    - Enfermez les dans les geôles et séparez les, nous avons bien assez de cages.

    des peaux vertes prennent le relais et emmènent les prisonniers dans les geôles du chateau où ils les enferment chacun dans une cage suspendue.

    - Dar Xin, pourquoi es-tu revenue au village ? Je t'avais pourtant dis de fuir !

    - Je...

    Dar Xin fut incapable d'expliquer la raison qui l'a poussée à revenir au village, une lourde tristesse la submerge et un torrent de larmes coulent le long de ses joues.

    Dar Xin et son père se trouvent dans deux cages côtes à côtes, ce dernier est immobile debout le regard dans le vide, Dar Xin est assise la tête dans les genoux perdue dans ses pensées

    Pourquoi suis-je resté, c'était stupide de ma part, j'aurais dû fuire...

    Soudaint un bruit de pas résonne dans les geôles, quelqu'un descend les innombrables marches poussant la chansonette

    - Tam tam tadidoum didou tadidam

    il s'agit du dénnomé Mogot, le savant fou du Maître Sombre, que vient-il faire ici ? Sans doute vient il chercher des sujets pour ses expériences.

    - Voyons voir ce que nous avons en stock. Mais dites moi, nous avons des produits de premier choix !

    S'exclamat-il en regardant Dar Xin, son père se jetta contre les barreaux et passa les bras à travers pour essayer d'attraper le Gobelin.

    - Ne la touches pas !!

    - Allons allons, calmez vous voyons, ce n'est pas comme ça que l'on parle à son maître.

    - Vous n'êtes qu'un imonde Gobelin puant, je ne suis pas votre esclave.

    - Pourquoi réagissez vous ainsi ? Seriez vous le père de ce beau spécimèn ? Peu m'importe, ouvrez cette cage et menez là à mon Laboratoire.

    - Non !! Je vous en prie, prenez moi mais laissez ma fille !

    - Qu'il en soit ainsi, emmenez le aussi.

    Deux Orcs s'approchent des deux cages et en sortent Dar Xin et son père, ils les emmènent dans le Laboratoire de Mogot se trouvant quatre étages plus haut dans une tour qui se détache très bien du reste du chateau.

    - Attachez les sur le plan de travail, je doit encore réfléchir à ce que je vais en faire.

    Le père de Dar Xin se débattant arrive à se liberer le bras droit, il s'arrache du cous le pendentif qu'il porte et le tend à Dar Xin avant d'être attaché sur une table d'opération.

    - Ma fille, prend ce pendentif, il est à toi à présent, c'est un pendentif très rare qui se passe de génération en génération depuis mon arrière grand père Dun'am le grand, sa pierre est très spécial, mon père m'a raconté qu'elle détenait de grands pouvoirs.

    Dar Xin eu juste le temps de prendre le pendentif et de se l'attacher autour du cous avant d'être attachée sur une table, des bruits de pas, une porte qui grince, les deux Orcs sont repartis. Dar Xin et son père sont attaché sur des tables côtes à côtes et Mogot le Savant farfouille dans ses livres.

    [Quelques Minutes de Fouilles Plus Tard]

    - Voilà, c'est ça, je sais ce que nous allons faire !

    S'esclama Mogot éclatant de rire, c'est térrifiant à entendre, voici une preuve que c'est un savant fou.
    le Gobelin s'approche de Dar Xin et son père, il passe entre les deux tables les regardant l'un puis l'autre avant de s'aretter sur son père.

    - Un Minotaur, voilà qui plairait au Maître, un beau Minotaur bien obéissant.

    Le savant fou fouille dans des bocaux sortant des ingrédients tous plus écoeurant les uns que les autres, Harengs putride, oreilles de chauve-souris, Crachat de Crapeau...
    Il fit une mixture avec ses ingrédients et força le père de Dar Xin à la boire, les cris de dégoût et de douleurs s'entremêlèrent tandis que son père se transforme en une créature abject, mi-homme mi-taureau.

    - Magnifique, tout simplement magnifique !!!

    Des bruits proviennent des escaliers, la porte s'ouvre, l'Ombre entre dans la pièce.

    - Alors mon cher Mogot, qu'as-tu choisis de faire aujourd'hui ?

    - Regardez hô Maître, je vous ai créé un nouveau Minautor pour vos troupes, et je comptais faire de cette ravissante créature un Lycan pour vous assister.

    - Faites, faites, je reste un petit instant pour assister à votre travail.

    - C'est un honneur hô Maître.

    Une douleur insoutenable apparut dans la poitrine de Dar Xin, comme si quelqu'un venais de la poignarder, quelle chose horrible, son père n'était plus et cela allais bientôt être son tour. Mogot fouille à nouveau dans ses bocaux et dans ses livres à la recherche des ingrédients pour faire de Dar Xin un Lycan aux ordres de son Maître, ce dernier se trouve près de la porte et regarde la scène avec une pointe de joie et de peur car il sais très bien que les expériences de Mogot ne sont pas tout le temps voir même rarement des réussite.

    - Tien bois ça, allé !!

    Mogot se bat avec Dar Xin pour lui faire boire une horrible mixture, aprés quelques minutes à resister tant bien que mal, Dar Xin fini par avaler de force une mixture au goût atroce, sous les yeux du Gobelin et de l'Ombre, Dar Xin commance à se tranformer mais, par chance pour elle, l'expérience est un échec et la transformation n'est pas complète.

    - Qu'est-ce que c'est que ça Mogot ? Je n'ai jamais voulu d'animal de compagnie !

    - Je suis désolé hô Maître, il semblerait que j'ai oublié un ingrédient ou que je me sois tromper quelque part.

    - Peut importe, ramène la dans sa cage, et fait descendre notre nouvelle troupe à la salle d'entrainement.

    - Oui Maître.

    Sonnée par la douleur Dar Xin perd connaissance tandis qu'elle est ramenè aux geôles et que son père est emmené dans une autre pièce du chateau.

    [Environ Un Quart d'Heure Plus Tard]

    Dar Xin reprend ses esprits, elle est de retour dans une des cages du chateau, le mal de crâne est insuportable et à cela s'ajoute le bruit des autres prisonniers qui cherchent déséspérément un moyen de sortir de leur cage. Dar Xin s'assis dans sa cage, elle regarde autour d'elle lorsqu'une sensation bizarre attire son attention sur son dos, plus exactement le bas du dos.

    Une queue ?! que m'est-il arrivé ?

    Dar Xin ne se rappelle plus de ce qu'il s'est passé quelques heures auparavant. Elle se lève et regarde à nouveau autour d'elle, la porte de sa cage est fermée par un cadenas tout rouillé.

    je devrais pouvoir le briser avec mes griffes, papa disais qu'elles peuvent tout trancher.

    Dar Xin donne un coups de griffe sur les barreaux de la cage au niveau du cadenas, ce dernier céda assez facilement et la porte s'ouvrit. Dar Xin saute de sa cage suspendue une dixaine de centimètres au dessus du sol et se dirige vers les escaliers.

    - Aidez nous, s'il vous plais ne partez pas !!

    Les cris des prisonniers ne firent qu'empirer le mal de tête de Dar Xin qui, prise d'un pincement au coeur décida de continuer son chemin sans faire attention aux appels au secour et partit en courrant dans les escaliers.

    Taisez vous, je vous en supplie STOP !!!

    Dar Xin cours dans les grands escaliers la tête dans les mains des larmes coulant le long des joues, la douleur ne cesse de grandir et Dar Xin se heurte à la porte des geôles, complètement désorientée elle passe la porte et cours sans savoir où elle va, on pourrait facilement la comparer à un Zombie en quête de chaire fraîche.

    [Une Vingtaine de Minutes de Courses Plus Tard]

    Dar Xin aperçoit de la lumière au bout du couloir, des bruits de pas s'approche d'elle en provenance d'un couloir ou d'une pièce plus loin en face d'elle, Dar Xin reprend sa course en direction de la lumière lorsqu'elle est interpelée.

    - Qui va là ?

    Deux Armures noires se dressent devant elle, elles sont armé d'immenses épées et boucliers et de leurs carsques émane une lumière rouge, Dar Xin s'arrête fixe devant elles. Elle qui ne s'est jamais battue et n'a jamais utilisé la moindre technique entre en trance, sa colère s'échape et une sorte d'aura noire l'englobe, Dar Xin vien d'entrer dans une frénésie sans s'en rendre compte.

    - Laissez moi passer !!

    Les deux armures, devant la situation, ne savent pas comment réagir, laisser passer cette créature inconnue ou lui bloquer le passage sans savoir ce qu'il risque de leur arriver ? N'étant que des armures animées par un pouvoir maléfique, ces deux dernières optent pour l'affrontement. Dar Xin se jetta dans le combat sans réfléchir et réussi à passer derrière ses adversaires dû non seulement à leur lenteur mais également à sa vitesse décuplée par sa frénésie, assenant au passage des blessures profontes aux deux armures qui ne réagirent même pas ne ressentant pas la douleur.
    Avant que les Armures n'aient le temps de réagir Dar Xin profita de son moment de frénésie pour reprendre sa course et sortir du chateau pour ensuite dévaler la montagne dans un élan qu'elle n'arrivait plus à contenir au point de se casser la figure et finir les derniers centimètre en rouler-bouler avant de finir sa course dans un fourré au pied de la montagne.

    - Aïe en plus de sa j'ai des crampes, c'est le ponpon Ouille.

    Dar Xin se redressa difficilement et s'assit sur place, elle est non seulement blessé suite à la chute mais en plus du mal de tête persistant, elle a des crampes aux jambes et aux bras. heureusement pour elle, elle se trouve dans un fourré assez dense la couvrant d'à peut près tout les dangers. La nuit tombante Dar Xin décide de rester sur place pour se reposer avant d'essayer de prendre la route le lendemain.

    [Le Lendemain à l'Aube]

    Dar Xin est reveillé par un rayon de soleil et par le chant des oiseaux, elle se leva et sortit du fourré pour suivre le chemin sans vraiment savoir où elle va, la seule chose qu'elle sais, c'est qu'elle ne peu rester plus longtemps sur ces terres au risque d'être traquée par les troupes de l'Ombre.

    [Seize Jours de Marches Plus Tard]

    La chance est avec Dar Xin et elle atteint Sipahan sans rencontrer de danger sur le chemin, par contre c'est maintenant que la difficulté commence, comment traverser la ville et monter dans un bateau sans risquer d'être rejettée par les habitants.
    En effet Dar Xin n'a pas oublié que, depuis l'expérience de Mogot le Savant, elle n'est plus une humaine aux yeux des autres, et ce ne sont pas ses oreilles et sa queue qui iront dire le contraire.

    Il faut que j'entre, c'est le seul port du continent, je n'ai pas d'autres choix.

    Cachée au coin du mur Dar Xin observe les lieux, des gardes font des rondes pour eviter les risques de vol à l'étalage car le marché de Sipahan est très réputé dans le continent. regardant ça et là Dar Xin remarque un fil pas loin de l'entrée où sont pendu du linges de maison.

    Aprés le passage des gardes j'irais prendre un draps pour me couvrir de la tête aux pieds et je traverserais le marché jusqu'au port

    C'est partie, Dar Xin se dirige vers le fil de linge et se cache derrière, elle en décroche un draps et se recouvre avec, comme s'il s'agissait d'une cape ou d'un manteau. Puis, comme si de rien était, Dar Xin se mèle à la foule et traverse le marché, du moins cela aurait été facile s'il n'y avais pas les rondes de gardes.

    - Halte étranger

    - Qui y a-t-il messieurs ?

    - Tout étranger au village doit se présenter à l'entrée, nous n'acceptons aucune créature dans notre ville.

    - Aucune créature ? Mais, ne voyez-vous pas que je suis une humaine comme les autres ?

    - Et ça, c'est quoi ?

    dit-il en montrant la queue de Dar Xin qui dépasse du draps.

    - Heu rien, ce n'est que ma queue de cheval.

    Répondit Dar Xin d'un air génée, il faut dire que ce n'est pas la meilleur situation pour notre demoiselle qui n'a rien demandé.

    - Bien, vous pouvez reprendre votre chemain.

    - Au voleur, au voleur, on m'a volé un draps !!

    S'exclama la vendeuse de linge de maison toute paniquée devant son fil de linge. cela attira l'attention des gardes qui tournent alors le dos à Dar Xin, cette dernière en profite pour filler en direction du port.
    arrivé au port un nouveau problême se présente à Dar Xin, elle n'a pas le moindre argent et sais très bien qu'elle ne pourra pas monter sur un bateau gratuitement sans s'en faire jetter, elle observe les lieux tandis que la panique prend le marché et que des gardes y sont envoyé en renfort, c'est la première fois depuis des années qu'un vol est commit au marché et jusque là les voleurs ont toujours été retrouvé.

    Flute il vaux mieu pour moi que je ne reste pas plus longtemps dans les parages, tampis je vais tenter le voyage clandestin.

    Dar Xin se dirige vers les bateaux et cherche un moyen de monter à bord sans se faire remarquer, ce fut malheureusement pour elle plus facile à dire qu'à faire et tandis qu'elle tentais de monter à bord d'un bateau, des gardes qui passaient au port la remarque.

    - Vous là, descendez et plus vite que ça !

    Ils s'approchent du bateau et, du boud de leurs lances, tentent de faire redescendre Dar Xin, la délicatesse n'étant pas au rendez-vous.

    - Aïe Aïe arrêtez je descent, Aïe

    Dar Xin fut au passage démasqué car, le draps fut déchiré par les coups de lances porté à Dar Xin par les gardes et sa queue fut révélée à l'éffroit des gardes et villageois.

    - Vous n'êtes pas humaine !

    - arrêtez là !!

    S'exclama le supérieur des gardes qui fut alerté par le bruit au port, Dar Xin fut donc arrêté et emmené au batiment des gardes Sipahan. Elle est enfermé dans une pièce dont la porte lui rappelle les geôles du Chateau Sombre, les larmes coulent sur ses joues et le pincement à la poitrine revient.

    - Pourquoi, Pourquoi me faites-vous ça ? je ne suis qu'une simple fille de forgeron, je n'ai rien fait de mal !!

    - Silence, vous parlerez quand nous vous l'autoriserons !

    Les quelques larmes sur ses joues deviennent des cascade d'eau salée, Dar Xin est assise dans un coin de la pièce tandis que les gardes parlent entre eux. Parmit eux se trouvent les deux gardes qui l'ont interpelé au marché et les deux qui l'ont arrêté au port, ils n'ont pas l'air de vouloir la laisser partir, mais n'ont pas non plus l'air d'être décidé à la virer de Sipahan.

    Finalement c'est peut-être mieu que d'errer sur le continent et de risquer à tout instant d'être attaqué par des créatures du Fort noir.

    Se dit-elle tandis que le chef des soldats s'approche des barreaux de la pièce.

    - Approche, nous avons des questions à te poser.

    Dar Xin se lève et s'approche de la porte, le chef de garde la fait sortir et l'assit sur une chaise, l'interrogatoire commence, et ce n'est pas une partie de paisire pour Dar Xin, surtout lorsqu'il est question de leur raconter son histoire depuis le début.

    [Un Quart d'Heure Plus Tard]

    - Nous allons te mener au port, une fois là bas tu montera avec nous sur un bateau de notre flote, nous te déposerons sur l'autre continent où nous avons quelque chose à faire pour notre roi.

    - M... merci

    - Il y a une condition, tu promet de plus jamais revenir à Sipahan.

    - Ou... Oui, je ne reviendrais plus, je vous le promet.

    C'est ainsi que Dar Xin est menée au bateau Sipahan par les soldats ce sous les regards surprit des villageois.

    [Trois Lieues Plus Tard]

    Dar Xin est escortée par deux des soldats Sipahan en dehors de la ville de Port-Pergas.

    - Tu ne doit pas rester dans les parrages, va-t-en.

    Dar Xin remercia les soldats Sipahan et s'en alla sur le chemin sans vraiment savoir où elle va.



    Compétences : CàC, Ambidextrie, Esquive, Alchimie, Furtivité, Acrobatie

    Techniques :









      Technique 1 : Frénésie

      Description : Dar Xin entre dans un état de Frénésie, elle porte des coups plus rapide et précis occasionant ainsi des blessures plus profondes et grave à sa Victime, cette Technique dure quelques minutes pendant lesquelles Dar Xin se déplace également plus vite que d'habitude.

      Lorsque Dar Xin sort de sa Frénésie, elle est prise de crampes aux jambes et aux bras ainsi que d'une grande fatigue la rendant innapte au combat pendant un certain temps.


      Technique 2 : Potions


      Description : Dar Xin si connaissant en Alchimie, elle peu créer des Potions de soin et d'anti-poison du moment où elle a les ingrédients nécessaire, cette Technique ne fonctionne pas tout le temps dû au fait que Dar Xin débute en la matière, elle ne peu réaliser que des Potions Mineur.

      Lorsque Dar Xin réalise une potion. Si elle la réussi Dar Xin est prise d'étourdissement, sa tête tourne et il arrive qu'elle en devienne malade, Si elle la rate Dar Xin est simplement prise de maux de têtes. ces effets peuvent durer de manière variable allant de quelques minutes à environ une heure.

      Nota : les Potions de soins soignent les petites blessures légères et soulagent les foulures et entorses, les Potions d'Anti-Poison soignent les petite infections, les maladis telle que le rhume la toux, ainsi que les Venins de petites araignées et petits Serpents.




      Technique 3 : Phase Elémentaire

      Description : Pour une raison qu'elle ignore encore, Dar Xin est capable de changer de phase, sorte de transformation, cette capacité permet à Dar Xin de changer de "style de combat".

      Elle est capable grâce à cette capacité d'obtenir des capacités de mages élémentaire, le collier qu'elle porte au cous depuis son séjour au Fort Noir change de couleur pour devenir, soit bleu, soit rouge, soit jaune, cette couleur correspondant à l'élément que Dar Xin peu alors contrôler (Eau, Feu, Foudre).

      Du fait de son niveau plus que médiocre en Magie, Dar Xin n'est capable d'utiliser que des sorts mineur infligeant donc de faibles dégâts.

      Pendentif Bleu - Magie Elémentaire de l‘Eau : Dar Xin peu contrôler l‘eau environnante et la solidifier (ou glacer si vous préférez) pour ensuite la projeter sur ses ennemies.

      Pendentif Rouge - Magie Elémentaire du Feu : Dar Xin peu contrôler le feu environnant et s‘en servir pour se défendre ou attaquer.

      Pendentif Jaune - Magie Elémentaire de la Foudre : Dar Xin peu contrôler la foudre lors d‘un orage et s‘en servir pour foudroyer ses ennemies.

      Dans tout les cas, la Capacité dure quelques secondes (maximum une minute), lorsque le Pendentif redevient Beige, Dar Xin se retrouve paralysée pendant le double de temps (soit maximum deux minutes).



    Équipement : Gants à Griffes

    Que pouvez-vous apporter au forum ? heu, ma participation RP "^^

    Comment avez vous connu ce forum (où ET par qui) ? Par votre Mass Mailing =p


    Dernière édition par Dar Xin le Lun 29 Nov 2010 - 16:10, édité 18 fois

      La date/heure actuelle est Mar 26 Sep 2017 - 9:13