Entrez dans le monde médiéval-fantastique de Gloire et Honneur.


    Vers Port-Pergas

    Partagez
    avatar
    Jedalcën d'Aml'Mosian
    Niveau 1

    Messages : 28
    Date d'inscription : 05/04/2011

    Vers Port-Pergas

    Message par Jedalcën d'Aml'Mosian le Dim 17 Avr 2011 - 3:45

    Auparavant

    IV

    La frondaison des arbres offrait au danselame une quiétude trompeuse. Habitué à l’image d’Epinal du voyageur se reposant à l’ombre des hêtres de la rase campagne battue par un soleil de plomb, il avait suivi la tradition qui voulait que l’aventurier creuse son lit dans un lit mousseux, sa tête appuyée sur une racine habilement (certains tristes sires ironiseront en disant ‘artistiquement’) installée pour permettre la plus grande ergonomie au voyageur. Cependant, le souffle au cœur dont la bonne mer avait attifé Jedalcën d’Aml’mosian le rendait très sensible au froid, ce qui était étrange pour un homme qui avait vécu une grande partie de sa vie dans les montagnes noires, aussi glaciales qu’incultes – et elles incultes, elles l’étaient, vous n’avez qu’à demander le témoignage d’une peau-verte sur son régime alimentaire, composé pour moitié d’écorces de conifère, et, pour une autre, de rats d’écorce.

    Bref, Jed reprenait son souffle sous la frondaison et se dit qu’il commençait à avoir faim. La lumière du soleil commençait à décliner et pour cause, l’astre solaire débutait sa descente de l’autre côté de la terre, plongeant par son absence les bois et les plaines entourant Jed dans la pénombre puis les ténèbres. Il fallait donc que ce dernier trouvât une auberge ou, du moins, un lieu tranquille où il ne serait pas ennuyé par des brigands ou de simples paysans cherchant désespérément un héros pour une quête, comme il était d’usage dans ces univers. Bien sûr, au lieu de chercher ce dont nous parlions, Jedalcën trouva une petite branche droite. La saisissant et la ramenant, il sortit un saumon, qu’il comptait faire cuire sur le feu. Feu inexistant, cependant. Ces amadous se trouvaient à plusieurs lieues d’ici, dans ses bagages que les marins lui avaient dérobés par cette froide nuit qui l’avait vu débarqué sur la côte norgodienne. Agacé, Jed replia son baluchon qu’il mit sur son épaule et continua son chemin tandis que l’astre sanglant terminait sa course derrière les collines qui s’élevaient dans son dos.

    Ensuite


    Dernière édition par Jedalcën d'Aml'Mosian le Dim 17 Avr 2011 - 16:03, édité 2 fois
    avatar
    Anji
    Grand Manitou

    Messages : 341
    Date d'inscription : 02/10/2010

    Re: Vers Port-Pergas

    Message par Anji le Dim 17 Avr 2011 - 14:15

    Par chance, le petit pêcheur n'habitait pas loin de Port Pergas, mais ça Jed ne pouvait pas le deviner à la lecture de la carte. Il ne mettrait qu'une petite journée de marche pour rallier la grande ville portuaire de NOrgod. C'est ainsi, qu'à la nuit tombée, les lueurs de Port Pergas se substituèrent à Kegöh. Et rapidement, avant que le froid ne puisse réellement assaillir le demi-elfe noir, il se trouvait face à une des portes permettant l'accès à la cité. Deux gardes -comme de coutumes- en gardaient l'entrée.

    Les deux hommes se réchauffaient autour d'un feu. Quand Jed s'approcha, ils s'adressèrent à lui dans une langue que le demi-elfe ne connaissait bien entendu pas.


    "Goulah ! Corma hulu jasi tourba ?"

    [N'oublie pas le lien vers ton ancien message et lycée de Versailles et savoure ce petit extrait en Imperial ^^. Répond directement aux portes de Port Pergas.]


    _________________
    Anciennement Leelou

      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 11:21