Entrez dans le monde médiéval-fantastique de Gloire et Honneur.


    Description de Roc-Rétif

    Partagez
    avatar
    Brisecous
    Grand Manitou

    Messages : 403
    Date d'inscription : 02/10/2010

    Feuille de personnage
    Mes dispos: Aucun
    Style de rp : Indécis

    Description de Roc-Rétif

    Message par Brisecous le Lun 29 Nov 2010 - 21:30

    J'aimerais bien que vous me donniez votre avis et des suggestions pour l'aménagement des six autres plateaux de la ville (je n'en ai pour l'instant décrit qu'un seul).

    Ci-dessous le texte et un schéma (temporaire) pour vous aider à le comprendre.

    (cliquer pour faire apparaître le schéma)
    Spoiler:

    En vous remerciant

    Capitale du Royaume de Roc-Rétif

    Diminutif : RR (à ne pas utiliser en-jeu !)

    Nombre d'habitants : 12000

    Garnison : 750

    Factions : Royaume de Roc-Rétif

    Roc-Rétif est bâtie sur le versant Sud de la colline rocheuse du même nom. Culminant à plus de 300 mètres au-dessus des collines environnantes, dernier contrefort des Monts du Nord, la colline de Roc-Rétif jouit d'un panorama masqué uniquement par sa petite sœur, la Restem au Sud, et par les Monts du Nord eux-mêmes au Nord. Sur la Restem, un peu moins haute que sa grande soeur, a été bâtie une tour de guet en pierre équipée d'un système de miroirs. Elle offre un panorama unique et permet d'observer le paysage en contrebas, vers le Sud, et d'avertir Roc-Rétif en cas d'attaque. Par temps clair, on peut même voir le reflet du soleil sur le Lac des Songes . On parvient à Roc-Rétif à partir d'une route en lacets qui contourne la Restem puis grimpe en zigzags sur la face Sud de la cité. Il faut pas moins de six virages en épingle pour gravir les cent mètres de dénivelé qui mènent à la cité, à travers vignes et plants de Muquettes, ces légumineuses ovales bleues foncées de la taille d'un poing dont raffolent les Rétifiens de basse extraction. Il faudra noter la superbe architecture de ces plantations en étages, le soin apporté à la construction des murets de pierre sèche et le système d'escaliers qui permet de passer d'une parcelle à l'autre ou d'accéder à la route. A la moitié de la montée, une tour-porte (la Tour Basse) barre le chemin, premier système de défense avancé de la cité. Des escaliers étroits, surtout utilisés par les autochtones, permettent aux piétons d'éviter les zigzags de la route. Après une dure montée, le visiteur parviendra alors aux remparts de la cité. Loin d'êtres impressionnants comme ceux de Sipahan ou Port-Pergas, les fortifications extérieures de Roc-Rétif, en calcaire gris et compact local, mesurent six à huit mètres de haut selon les endroits. Elles sont renforcées tous les quarante mètres de tours de douze mètres de haut. La configuration du terrain et de la ville comptent autant dans sa défense que les ouvrages défensifs. On entre dans la ville à l'Est de la colline, par la Grand-porte. Il s'agit d'un vaste espace rectangulaire maçonné, clôturé aux deux extrémités par deux lourdes portes à deux battants en bois de chêne renforcées d'armatures en fer. La Grand-Porte est encadrée de deux tours massives, appelées les Gardiennes, qui culminent à quatorze mètres de haut. Ce sont les plus hauts édifices de Roc-Rétif si l'on excepte le Donjon.

    Une fois entré dans Roc-Rétif, on remarque immédiatement l'urbanisme particulier de la ville. Construite sur une colline rocheuse, elle a été littéralement taillée dans le rocher. La route court d'un bout à l'autre de la colline, avant de subir un virage en épingle et de repartir dans l'autre sens. La ville est ainsi constituée de plateaux plus ou moins plans sur lesquels sont construits les bâtiments et habitations. La partie Sud de chaque plateau, tombant en un à-pic de quatre à cinq mètres dans le plateau inférieur, est surmontée d'un rempart de trois ou quatre mètres de haut agrémenté de tours de six à sept mètres de haut sur lesquels patrouillent en permanence quelques soldats de garde. Chaque virage est cerné d'une porte surveillée par deux hallebardiers qui peut être rapidement fermée et bâclée de poutres en cas de besoin. La cité comporte ainsi six étages, de plus en plus étroits et de moins en moins larges, le sixième abritant le Donjon du roi, la Cour et certains bâtiments administratifs.

    Le premier plateau de la ville abrite le quartier populaire, de par son éloignement du palais et son exposition en cas d'attaque. De part et d'autre de la route, s'étalent de petites maisons en calcaire dur gris. Les murs sont badigeonnés de chaux, et la charpente en bois soutient une lourde toiture d'ardoises à pente unique. En raison de la volonté des rois de Roc-Rétif d'avoir une cité puissante, solide, impressionnante et à l'abri des incendies, même le plus humble des rétifiens dispose ainsi d'un abri en dur. Un homme sans logement - habitation ou chambre dans une auberge - serait méprisé, jeté hors de la ville. Une femme dans la même situation serait probablement engagée de force dans un des nombreux bordels de la ville, ou jetée dehors également. Les quartiers de modestes maisons à un étage forment ainsi des dédales de ruelles de part et d'autre de la grande route.

    Au pied de l'escalier transversal, en face de la grand-porte, se tiennent la plupart des petits commerces et artisans de la ville. Les loyers plus attractifs et la facilité d'accès aux fournisseurs ou acheteurs étrangers ont motivé cet emplacement. La partie à l'Est de l'escalier accueille la place des fêtes, qui sert aussi de marché deux fois par semaine.

    Le centre du premier plateau accueille la Sumbre, un quartier malfamé accolé à la première muraille intérieure. Ce quartier doit son nom aux galeries en bois et en toile construites sur les devantures des maisons, mangeant la lumière et la rue et masquant les allées et venues de ses habitants. Le sol y est jonché de détritus, de paniers, de matériaux et débris divers. Des espaces sombres et étroits entre les maisons, invisibles depuis les murailles, modifient sans cesse les plans du quartier. Certaines ruelles sont bouchées, des murs disparaissent, d'autres sont bâtis en l'espace d'une nuit... Malgré la surveillance constante des gardes, les opérations coup-de-poing fréquentes et même des mises à sac du quartier, le petit jeu ne cesse jamais, parfois à une vitesse tout bonnement stupéfiante. La Sumbre semble être le lieu de villégiature des "honnis-soient-ils", une guilde de voleurs excessivement discrète qui sévit à Roc-Rétif malgré la répression et la paranoïa du roi. Selon les légendes, leur nom leur vient d'un ancien roi rétifien qui s'écria à leur propos : "Honnis soient-ils !" Il est à peu près impossible d'entrer en contact avec eux, sauf si ils le veulent. Des légendes courent à propos de galeries souterraines qu'ils auraient creusées sous la ville, et dont certaines donneraient sur les collines environnantes. Une chose est sûre, ils entretiennent le caractère hermétique de la Sumbre et sont pour une bonne part des nombreux aménagements qui y sont faits chaque jour...


    _________________
    Moi aussi j'ai un blog !
    avatar
    Anji
    Grand Manitou

    Messages : 341
    Date d'inscription : 02/10/2010

    Re: Description de Roc-Rétif

    Message par Anji le Mar 30 Nov 2010 - 10:13

    Bon tu as le quartier populaire, comprenant en son sein le quartier malfamé.

    Il en reste donc 5. Le dernier étant le château du roi, je dirais que l'avant dernier est le quartier noble.

    Tu peux également faire un quartier religieux où seraient regroupé tous les temples (à voir s'ils peuvent se supporter mutuellement).

    Il manque également une partie où se trouve la garnison de RR. Elle doit être assez basse ou comporter un accès rapide aux portes de la cité, pour sa défense mais aussi assez haut pour défendre le château.

    Je verrais les choses comme ça :

    -Plateau populaire
    -Plateau religieux
    -Plateau bourgeois
    -Plateau de la garnison
    -Plateau noble
    -Plateau du roi

    Pour passer d'un plateau à un autre (en montant, à partir du quartier religieux), tu peux rajouter qu'ils faut des accréditations particulières. Ainsi, le gueux de base ne pourra pas se rendre sur le plateau bourgeois sans raison, etc.

    Bon, il est 9h du mat (c'est très tôt pour moi ^^) et je ne m'exprime pas proprement mais tu as compris ce que je voulais dire hein ? ^^


    _________________
    Anciennement Leelou

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 4:05