Entrez dans le monde médiéval-fantastique de Gloire et Honneur.


    Caelis Ciel , la Plume

    Partagez
    avatar
    Caelis Ciel
    Membre occasionel

    Messages : 23
    Date d'inscription : 03/11/2010
    Localisation : Un peu partout.

    Caelis Ciel , la Plume

    Message par Caelis Ciel le Mer 3 Nov 2010 - 21:40


    Carte D'Identité

    Nom(s) : Caelis
    Prénom(s) : Ciel

    Age : 24 ans
    Date de Naissance : 13 Polix 743

    Race : Humain

    Profession(s) : Magus , veux devenir Sage .

    Coté Recto






    Description Physique : Haut d'un métre et de quatre-vingt centimètres, et large d'une triplette de dizaines de centimètres, il apparait comme un être plutôt squellétique, mais se considère d'ordre svelte. Son visage est déjà abimé par le temps, avec quelques rides bien prononcés. Il possède le cheveu couleur orange foncé, long, généralement toujours en bataille. Il a un front protubérant que ses cheveux laisse libre a l'oeil mais camoufle ses joues d'un teint assez mâte par des bacchantes bien taillées, qui sur de la joue court jusqu'au menton et en bas du cou. Il possède également une longue moustache rousse, qui le vieillit d'avantage. Ses pupilles bleues se faufiles le long des cieux d'un air attardé pour ne point dire stupide. Elégance est sont propre mot, c'est par ce déboire de luxure qu'il se vête et a donc un costume de trois pièces rattachées. Sa chemise nouée par un foulard en guise de cravate par le haut, et renfournée dans son bas. Il met par dessus un gilet sans manche trés élégant, et rajoute une simple veste en accord avec son bas par dessus le tout. On dénotera que son costume entier est un magnifique camaïeu de rouge. Ses chausses sont simples, noirs et vernis.


    Description Mentale : Trés fier, il est également d'un naturel de fer. Il aime la tranquilité pour ainsi mieux étudier et apprendre. Il est très cultivé, et aime savoir tout sur tout. D'un naturel autain, il aime se sentir supérieur et ne manque jamais de le rappeler. Ainsi, il a développer une capacité d'autodidacte en tout, ce qui lui est généralement très favorable. Passioné, il est à la fois têtu et borné, en somme, il ne fait jamais a moitier les choses qu"il aime. Il aime voir le monde tourner et prendre son chemin, c'est ainsi qu'il a trouver sa passion pour la philosophie et l'art magique. De l'autre côté de la face, quand il est énérvé, il laisse sa colère monter en lui sans chercher a la maitrisée et fait ainsi beaucoup de dégâts. Il en garde cependant une certaine intelligence, qui lui a déjà permis de sortir de situations calamiteuses. Il est également trés ésthétique, et recherche toujours la luxure. Il aime la beauté et juge tout le monde par ce critère personnel.


    Coté Verso



    Histoire


    Mort ...? Je suis ; mort ? J'ai beaucoup de mal a y croire ô mon grand ange. Mais, tient, un ange. Est-ce une hallucination? Mon esprit sur son lit de mort me cause bien du soucis et du tord. ... Non vous dites? Vous êtes réel? Vous arrivez a lire dans ma pensée, cela commence bien a me torturer. Comm... Oui, la personne qui m'a le plus marquer? Très bien, je m'en vais de ce pas vous conter alors l'histoire de Ciel.

    Je l'ai connue il y a une dizaine d'années, mon vieil esprit ne s'en rappelle plus trés bien. Il n'avait pas encore atteint 10 hivers qu'il était venu a moi. Enfin bon, commençons donc par le début pardis! Vous devez être tout embrouillé.

    Il est né dans un petit village, je ne me rappelle plus du nom, d'un père boulanger Norgodien et d'une mère peintre Amresianne. Il vit pour la première fois le jour en 743. Ses parents le nommèrent alors Caelis, mais pour lui cela était remplie de malice. Pourquoi? Car Caelis est un ancien nom donné pour qualifier les hérétiques. Il grandit donc dans une ferme, car son père avait sa propre exploitation de blé pour crée son pain. Il était en parfaite communion avec la nature, il l'adorait comme le petit frère ou la petite soeur qu'il ne pourrait avoir. Il grandit peu a peu et atteint un âge ou on sait courir, écrire, penser et réfléchir. Sa mère le couva donc toutes sa jeunesse avec elle, refusant qu'il aille faire quoique se soit comme travaux manuel avec son père. Il passait donc la journée a dessiner avec sa mère, lire et parfois même écrire. Tout était bien dans le plus heureux des monde. Mais changer d'étoile et vous changerez de ciel.

    Quelques jours aprés son neuvième anniversaire, je le vît assis la, par terre a même le sol, gisant comme un pauvre chien avec un bout de pain et une large besace. Je m'avança doucement vers lui , m'inclinat sur sa petite tête rousse et je le vît pleurer. Cela me choqua a prime abord, mais je ne comprenai rien. Je le pria donc de me raconter son histoire, ce qui lui était arriver. Il prit alors ma main rugueuse et ridée, et me dit que son domaine avait était mit a feu et a sang. Qu'une simple troupe constituer de bandits avait eue raison de ses parents. Ils ont déboulés comme des chiens enragés et ont tué son père. Il me dit alors qu'un bandit attrapa sa mère, qu'il la déshabilla, qu'il se déshabilla également et qu'il firent une chose qu'il ne comprenait pas pour son âge. Il se souvient juste des cris horrifiants que sa mère poussait. Il était alors a ce moment la dans les escaliers menant a sa chambre. Il vît un bandit arriver, il courût sans s'arrêter dans sa chambre, ferma la porte a clef, et sans perdre son habitude sauta par la fenêtre comme si c'était son père qui venait le corriger pour une bétise quelconque. Il fît le tour de la maison, et fixa pour objectif le gros chêne qui berça son enfance. Il avait fabriquer alors une cabane a l'interieur a l'aide de sa mère, il entra par le petit trou laisser par le tronc et se tarît a l'interieur. Il patienta de longues heures dans son sanglot, la rudesse du tronc le tenait en place et la douceur de la mousse était son seul confort. Il y avait encore toutes ses affaires éparpillées par terre. Il sortît la tête de son trou, et vît sa maison complétement carbonisée. Il y entra puis prit le premier sac qu'il trouva. Une grande besace. Il courût vers sa cabane et ramassa son peu de matériel, sans oublier un livre de lithographie représentant lui, sa mère, son père et la nature.

    C'est alors qu'il arriva a Port-Pergas par les titubements de ces petites jambes. Quand je le découvrît, on aurait juré un mendiant qui trainait la, seul sa petite taille le trahissait. Ces vêtements étaient en lambeaux, il était ensanglanté de par et d'autre et était éxténué. Prît alors de pitiè pour ce petit bout, je le garda et l'hebergea. Puis, étonné de son intelligence - Il savait déjà lire et écrire, fait trés rare pour les gens de son àge, j'en conclut dés lors que c'était soit un fils de noble cultivé soit fils d'artiste - je le fît entrer a l'Université de Magie & des Arcanes de notre noble ville, ou j'y enseigner en tant que Professeur. Ma décision décriée par mes collégues et mes supérieurs, je fût sauver par mon ami le Directeur qui félicita mon geste et fît taire toutes ces mauvaises langues. Il apprît donc le maniement des lettres, de la plume et du papier pour parfaire son intelligence et il choisit la voie de la Flamme pour continuer son chemin a travers la Magie. Il apprit donc a dominer le Feu, ainsi que son histoire. Il me confia aussi qu'il s'entrainait en cachette au maniement du bâton, pour canaliser ses sorts et les rendre plus puissnts. Ah, oui, j'ai faillit oublier. Il changea également son nom. Pour son inscription a l'Académie il utilisa le nom de Ciel. Pourquoi? Tout simplement car c'est l'apogée de son rêve, être aussi libre que les étoiles, aussi connu que le Soleil, et aussi vaste que le ciel.

    Alors, s'il vous plaît, Monsieur l'Ange, veiller sur lui. Je ne serais plus la, il va se perdre, il est encore trés jeune, il a était protégé du monde extérieur. Informer-le de ma mort, et remettait lui ceci, il saura ce que c'est. Merci. Oh, quelle sensation étrange ... Je me sent partir, comme une feuille qui vole au vent ...


    Compétences : A voir avec un MJ =).

    Techniques :
    Création de Flammes Ciel, en se concentrant, arrive ainsi a crée une flamme aux creux de ses mains, a partir de rien, juste de son énergie magique. Mais c'est un état trés brut de la flamme.


    Esthétique de la Flamme : Suite a la création qui permet juste de faire apparaître du feu, la il modélise la flamme comme bon lui semble, en recherchant toujours plus d'hésthétique et de beauté.


    Equipement : Un bâton un peu plus grand que lui et une besace comprenant quelques carnets vides, des plumes, du matériel rudimentaire et son cahier de lithographie.

    Que pouvez vous apporter au Forum? Heuu ... De la bonne ambiance ^^ . Et puis j'ai vue que l'entrepôt est bien vide, notamment la section "Textes et Légendes" , je pourrais le remplir si jamais vous me l'autoriseriez, vue les compétences de mon personnage, ça va bien avec.

    Comment avez vous connu ce Forum? Surf sur le Web. Je l'avais déjà vue lorsque tout était en stand-by, le forum repart, alors je viens =).


    Dernière édition par Caelis Ciel le Sam 4 Déc 2010 - 22:19, édité 2 fois

      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov 2017 - 9:41